CONTRAT PRO : L’INTERVIEW DE CLARA SCHAAD

Clara Schaad (DR)
Vous êtes en année césure au Royaume-Uni chez Curium. Que fait cette entreprise en quelques mots ?

“En effet, je travaille en Volontariat International en Entreprise (VIE) pour l’entreprise française Curium basée à Montagny (69). Curium est spécialisée dans la gestion des risques environnementaux chimiques et radiologiques. Elle délivre de nombreux services et gère de nombreux projets en matière de gestion de déchets complexes, démantèlement de sites, décontamination de sites, intervention d’urgence en cas d’accidents, fermetures de sites industriels ou encore sites abandonnés.”

Quelle est votre mission chez Curium durant votre année césure jusqu’en août 2020 ?

“Mes missions chez Curium sont d’ordre commercial et de gestion de projets. En effet, je m’occupe du Développement commercial de Curium sur le territoire du Royaume-Uni et de l’Irlande. Basée à Birmingham, j’ai pendant une année les objectifs suivants : identification de projets de démantèlement et de décontamination des industriels de la chimie et de la pharmacie ; gestion de projets environnementaux ; connaissance des réglementations locales et européenne en matière de gestion des déchets dangereux et du transport ; animation des partenariats existants, prospection commerciale et visites clients ; mise en place d’une antenne commerciale locale sur le long terme, participation aux salons et événements spécialisés, réponse aux appels d’offres.”

Quel bilan faites-vous de cette expérience à ce stade ?

“Ce métier est très dynamique et intéressant. Être totalement immergée au Royaume-Uni a de nombreux avantages. En effet, j’ai pu m’intégrer et m’imprégner de la culture anglaise avec beaucoup plus de facilité et ainsi découvrir un environnement de travail différent et très agréable. La maîtrise de l’anglais ainsi que la compréhension sont sollicitées à 1000%, je dois avouer qu’à mon arrivée, l’accent des Picky Blinders à Birmingham n’a pas été facile…

Au-delà de la langue, être en VIE sous-entendait de partir seule dans un pays étranger, sans corps d’entreprise sur place. J’ai appris ce métier à distance depuis le Royaume-Uni, en organisant le tout avec mon entreprise qui a été très présente et disponible via les outils informatiques ou bien les visites sur place. D’autre part, ce VIE était un réel challenge pour moi, car le Business Développement n’est pas une matière théorique que l’on apprend à l’école, mais une compétence qui s’acquiert sur le terrain. N’étant pas de formation commerciale, Curium a su me faire confiance et a su me soutenir dans la réalisation de ce projet qui allie la chimie et le business. Cette expérience a été révélatrice et consolide mon projet professionnel dans ce domaine.

Faire une année césure est une réelle opportunité, d’un point de vue professionnel mais également personnel. On en ressort grandi et plus confiant. Cela nous ouvre grandement des portes et alimente nos profils d’expériences diverses et variées. Il est très important de sortir de sa zone de confort et de découvrir les pays et cultures qui nous entourent pour mieux appréhender l’avenir. Ce sont des expériences uniques et enrichissantes qui ne se présenteront peut-être qu’une fois dans notre vie.”

Pourquoi avoir souhaité profiter de l’ouverture du parcours en contrat de professionnalisation à la rentrée prochaine ?
“Être intégrée au sein d’une entreprise en alternance est une réelle opportunité pour allier les connaissances théoriques et les compétences requises sur le terrain. Comme dit précédemment, mon expérience au Royaume-Uni a été un élément déclencheur quant à mes objectifs professionnels et l’ouverture de ce parcours est tombé à pic !”
Comment avez-vous trouvé/choisi l’entreprise Renault ?

“L’objectif était de trouver un contrat de professionnalisation dans une entreprise qui était en adéquation avec mes expériences passées et mes objectifs futurs, ainsi qu’avec mon choix d’option de dernière année en Sécurité et Développement Durable. L’offre du Groupe Renault, constructeur automobile bien connu, correspondait parfaitement à mon souhait. Je vais intégrer le Technocentre Renault situé à Guyancourt.”

Comment avez-vous été recrutée ?

“J’ai eu la chance d’avoir un entourage bienveillant et au courant de ce que je recherchais. L’offre a été transmise aux élèves de 2e année qui m’en ont fait part. J’ai donc postulé directement par email et ai été contactée la semaine suivante. C’est une réelle chance d’avoir eu un contact direct à travers le réseau de l’école, car il est beaucoup plus difficile d’être retenu via les plateformes de recrutement sur les sites des entreprises.

Après deux entretiens j’ai été acceptée au sein du Groupe Renault à Paris pour le poste Management des exigences réglementaires sur les substances, le recyclage et la qualité de l’air habitacle. En effet, j’accompagnerai le pilote réglementation environnement et ses interlocuteurs au sein des différents départements tels que les matériaux et la politique environnement dans l’identification, la formalisation des exigences techniques réglementaires et la traçabilité de ces informations au travers des outils Renault mis en place.”

(Juin 2020)